Pour restaurer l’estime, nous avons commencé par trouver les lieux pour reconnaître ce qui est blessé (enfant intérieur, famille, Soi, masculin-féminin, divin humain).

Une fois la blessure remise en lumière et reconnue, l’acceptation et la transformation se font plus facilement (et hop, encore d’autres endroits pour nous aider à consolider).

La reconnaissance et la reconnexion à la partie la plus haute (le Soi) permettent de fluidifier et augmenter le débit des ressources bafouées.

La légèreté ainsi dégagée libère la douceur et l’amour envers soi et les autres.

Intégration dans le corps pour incarner plus facilement son divin.